Projet d’appui au redressement du pouvoir économique des Ménages (PRODEM)

Contexte: 

L’écrasante majorité des ménages sont dépendants de l’agriculture de subsistance qui connait naguère encore les effets de sècheresse notamment celle de 2012 qui a touché la majorité des pays du sahel. Cette situation a engendré la hausse de retard de croissance chez les enfants de moins de 5 ans dans les ménages vulnérables qui constituent environ 67% sur l’ensemble du territoire. Ces taux élevés de retard de croissance s’expliquent par des mauvaises pratiques de santé, de nutrition et d’hygiène.

La dégradation du tissu économique perturbé par l’insécurité au Nord Nigeria, le retour des nigériens vivants en Libye et au Nigeria, la réduction de manière drastique des échanges entre les communautés augmentent la précarité des ménages et la vulnérabilité de toute la zone d’intervention en dépit des efforts que consentent l’Etat et ses partenaires à travers des projets filets sociaux résilients. L’objectif est de « Contribuer à la réduction de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables dans les pays membres CEDEAO » à travers le développement des activités agricoles, l’accompagnement des ménages sur les pratiques essentielles en santé nutrition et à l’hygiène et l’analyse de la vulnérabilité et le renforcement des stratégies d’adaptation des ménages.

Objectifs: 

1.      Objectif global

Contribuer à la réduction de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables dans les communes de Alakoss et Ollélewa.

2.      Objectifs spécifiques

  • Les ménages vulnérables ont augmenté leur production alimentaire et leur revenu.
  • Les ménages vulnérables ont amélioré leurs pratiques en matière de santé, de nutrition et à l’hygiène
  • Les ménages ont amélioré leur résilience face   changement climatique.
Budget: 
198 000 USD
Résultats attendus: 
  • 2000 ménages vulnérables ont amélioré leur pratique agricole grâce à l’accès aux semences améliorés : mil, sorgho, Niébé et arachide ;
  • les revenus ont augmenté grâce aux transferts sociaux que le PRODEM va assurer tout au long de sa mise en œuvre. Les ménages vulnérables vivent pour la plupart des cas avec moins de 1 dollar jour. Le projet va opérer 3 à 4 transfert de cash en fonction de la disponibilité budgétaire. Cela permettra d’accompagner 2 000 ménages vulnérables aux périodes critiques pour soutenir leurs activités culturales
  • environ 12 000 ménages ont eu accès aux informations en matière de santé nutrition. Les espaces de dialogues permettant de développer des séances de sensibilisation sur les pratiques essentielles en matière de nutrition ;
  • environ 2 000 ménages de la zone d’intervention ont adopté de bonnes pratiques en matière de l’hygiène et l’assainissement pour réduire voire casser le cycle de la diarrhée/ malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans ;
  • 60 communautés FDAL sont certifiées. Des communautés où les pratiques de défécations à l’air libre sont abandonnées et la promotion de bonnes pratiques en matière de l’hygiène et assainissement sont devenues une réalité ;
  • environ 2 000 ménages ont bénéficié de moringa pour soutenir les efforts des ménages vulnérables dans la lutte contre la malnutrition des enfants de moins de 5 ans ;
  • environ 2 000 ménages ont bénéficié de l’appui du projet pour installer des jardins potagers du ménage ;
  • 12 organisations de producteurs et 3 collectivités ont renforcé leurs capacités sur les aspects en lien avec les changements climatiques.
Partenaires Financiers: 
ONG Action en Faveur des Vulnérables
Durée: 
Mercredi, 1 juin, 2016 - Vendredi, 1 juin, 2018
Pays Membres: 
Niger