Intervention au Nord Est du Nigeria : une action concrète de solidarité régionale
Lundi, 26 février, 2018 - 15:45

A la suite de la requête du Gouvernement du Nigéria par lettre officielle adressée au Président de la Commission de la CEDEAO en date du 24 septembre 2016 sollicitant un appui aux populations du Nord-Est du Nigéria en crise alimentaire et nutritionnelle, la CEDEAO, en concertation avec ses partenaires, a apporté une réponse positive en mobilisant les céréales de la Réserve. Une quantité de 1 130 tonnes de céréales (730 tonnes de mil, 200 tonnes de maïs et 200 tonnes de sorgho) a été remise le 8 août 2017 au NEMA (National Emergency Management Agency) destinée aux populations des Etats de Borno, de Gombe, d’Adamawa et de Yobe.

Un deuxième apport de 690 tonnes de riz est en cours afin de mieux satisfaire les habitudes alimentaires des populations assistées. Ainsi l’appui total de la CEDEAO et de ses partenaires sera de 1820 tonnes de céréales.

En réceptionnant les vivres le 8 août dernier au nom du Gouvernement nigérian, le Directeur Général de la NEMA, Monsieur Mustapha Maihajja et le Directeur à l’Aide et à la Réhabilitation de la NEMA par intérim, Monsieur Kayode Fagbemi, ont exprimé leur gratitude et leur reconnaissance à la Commission de la CEDEAO et à l’Union Européenne, le partenaire financier du projet d’Appui au Stockage de Sécurité Alimentaire pour cette assistance humanitaire.

En rappel, l’évaluation de la situation alimentaire et nutritionnelle réalisée en août 2016 avec l’outil Cadre Harmonisé dans les trois (03) Etats du Nord Est du Nigéria (Adamawa, Borno et Yobe) qui sont affectés par la crise alimentaire et nutritionnelle a montré que 4 448 000 personnes dont 65 000 étaient exposées à la famine.