L’ARAA visite le projet Mouches de fruits au Mali
Jeudi, 6 avril, 2017 - 15:00

Du 24 au 25 mars 2017, s’est déroulée à Bamako au Mali, une mission de supervision du « Projet d’appui au plan régional de lutte et de contrôle des mouches de fruits en Afrique de l’Ouest ». Elle entre dans le cadre de la supervision des projets et programmes sous la coordination de l’ARAA et avait pour objectif d’échanger avec l’équipe du projet sur les difficultés auxquelles le projet fait face d’une part et de s’assurer de l’effectivité des réalisations au profit des populations d’autre part.

Cette visite a été conduite par Monsieur Salifou Ousseini, Directeur Exécutif de l’ARAA, accompagnée de Monsieur Ablassé Bilgo, Chef de l’Unité technique, Monsieur Zongo Mohamed, Chef de l’unité administration et finances et Monsieur Guissou Sibraogo Richard, Chargé de planification et suivi-évaluation.

La mission a visité deux vergers de manguiers respectivement de 20 ha et de 14 ha, ce qui lui a permis de comprendre les actions du projet sur le terrain et d’échanger avec les bénéficiaires sur la durabilité de l’impact attendu du projet. Elle a également permis de se rendre compte de l’implication effective des bénéficiaires eux-mêmes dans la mise en œuvre du projet. « Le fait que nous recevons des formations, des sensibilisations et de l’accompagnement du projet, va nous permettre d’assurer de façon autonome la suite des activités à la fin du projet », a rassuré le Président de l’Union des producteurs et exportateurs de mangues. Pour eux, les résultats du projet sont tangibles et concrets. Avec l’arrivée du projet par exemple, un producteur a renoncé à la vente de son verger au profit de l’exploitation de la mangue parce que convaincu que les activités du projet vont permettre de vaincre l’attaque des mouches de la mangue.

Quant aux inquiétudes concernant les vols ou les destructions des dispositifs de surveillance installés dans les vergers, les propriétaires eux-mêmes contribuent à la sensibilisation des populations et font comprendre aux enfants qu’il s’agit d’un matériel dangereux et sans valeur marchande, ce qui a découragé les intentions de vols et/ou de destruction.

En rappel, l’Union Européenne accompagne depuis 2015, les efforts de la CEEAO à travers le financement du projet d’appui au plan régional de lutte et de contrôle des mouches de fruits dans la région. Cette collaboration vise à améliorer les revenus des producteurs de fruits et légumes et particulièrement des petits producteurs. L’ambition du projet est de mettre en place un dispositif d’alerte fonctionnel au niveau régional et national qui oriente et déclenche une lutte raisonnée et coordonnée par des comités nationaux autonomes contre la mouche des fruits pour maitriser les pertes dues aux infestations de mouches en Afrique de l’Ouest.