La Cedeao renforce les capacités des organisations paysannes pour contribuer à l’approvisionnement de la Réserve régionale de sécurité alimentaire.
Lundi, 24 septembre, 2018 - 23:15

Niamey (Niger), le 24 septembre 2018. Afin de stimuler davantage la participation des OP aux appels d’offres de la Réserve régionale, une campagne d’information est conduite par le consortium « Oxfam-Afrique verte-Jade Productions-Inter-réseaux » pour le compte de la Cedeao. Elle vise à informer, conseiller et former les différentes organisations de producteurs et de transformateurs de céréales en Afrique de l’Ouest et au Sahel sur les modalités d’approvisionnement et de reconstitution de la Réserve régionale. L’approche consiste en l’élaboration d’une base de données des OP ciblées, la mise en place d’un dispositif d’information et de communication interactif et le renforcement et le transfert de compétences pour l’appropriation du dispositif.

Depuis le lancement de cette campagne en juillet 2017, le consortium a travaillé sur beaucoup de chantiers et a permis d’atteindre ainsi des résultats significatifs à savoir, la production d’un plan d’actions, la production d’une stratégie de communication, le lancement d’un bulletin d’information trimestriel, le développement d’un site web en attente d’opérationnalisation, la publication conjointe – consortium/Cedeao - d’articles sur les OP et les marchés institutionnels et la préparation en cours de bien d’autres supports.

Par ailleurs, en attendant le lancement de nouveaux appels d’offres de la Cedeao et afin de satisfaire les besoins d’information et de formation des OP sur les dossiers d’appels d’offres, le consortium concentre actuellement ses efforts sur le renforcement de capacités des OP. A cet effet, une première série de formations est programmée dans plusieurs pays francophones et anglophones de la région sur des thématiques diverses identifiées à partir de l’autoévaluation des OP. Une formation a déjà été organisée à Kaduna au Nigeria en août dernier, ce qui a permis de renforcer les capacités de deux fédérations d’OP nigérianes (Jussaf et Rice and Wheat Farmers' Association) sur la conduite des analyses de qualité des céréales. Le même appui est en cours au Niger pour trois fédérations d’OP (Mooriben, SAA et Fucap) du 24 au 28 septembre 2018 au bénéfice de 45 participants. Il en sera de même bientôt pour deux OP burkinabè (UPPRS et Fepab) et une OP malienne (AOPP). En outre, en attendant de mieux circonscrire le type d’appui à apporter à la Guinée (Cnop) et au Sénégal (Asprodeb), des accompagnements en comptabilité et gestion administrative sont en cours de préparation pour les OP retenues au Burkina Faso.

Dans son effort de structuration de la demande en céréales et d’augmentation des revenus des producteurs locaux, la Cedeao indique clairement que l’approvisionnement de la Réserve régionale doit se faire prioritairement à travers les associations de producteurs et de transformateurs de la région. Par ailleurs, en se positionnant graduellement à travers des efforts soutenus de plaidoyers et de lobbying, les OP sont de plus en plus aux avant-gardes de la bataille pour un meilleur accès aux marchés institutionnels et rappellent ainsi à la Cedeao qu’elle doit promouvoir davantage un environnement favorable aux investissements afin de susciter l’amélioration des pratiques de production et de transformation locales.

Pour rappel, la Réserve régionale de sécurité alimentaire, en tant qu’instrument régional de politique publique agricole constitue ainsi un des principaux piliers de la construction de la Cedeao des Peuples.

Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF Communiqué de presse.pdf